00001000001000001000010000121012112121120111112 Découvrez Philippe Albanel Photographe Professionnel de Paysage
FR | EN
Welcome to Philippe Albanel Photography. Click to enter. Photos de Paysages, Landscape Photos from France, Bretagne, Normandy, Alpes, Vendée, French Riviera, Pays de la Loire, Loire-Atlantique, Coast, Creeks, Rivers and valleys, Landscape, Seascapes, Lakescapes.

Photographe de paysage - Célèbres Photographes

A la recherche de l'infinité naturelle

Résumé

Philippe Albanel est un Photographe Hasselblad français de l'Ouest de la France faisant partie de la nouvelle génération numérique. Depuis 2009, il travaille en tant que photographe professionnel de paysages. Son style et ses images sont connus dans de nombreux forums à travers le monde et depuis 2011 il est régulièrement publié et distribué en France et en Europe sur le marché de la décoration intérieure. Il se focalise sur le Grand Ouest de la France afin de réduire les émissions de CO2 : Normandie, Bretagne, Pays de la Loire et Vendée.
Il vit actuellement à Nantes avec sa femme et ses 3 filles, idéalement situé pour se déplacer sur l'ensemble du Grand Ouest.

Début en Photographie comme Photographe de Paysage

Né et vivant aujourd'hui dans l'Ouest de la France, sur les rives de la Loire, au coeur de la région Angevine, Philippe Albanel commence la photographie avec son environnement naturel proche.
Comme beaucoup de jeunes photographes en herbe, Philippe découvre la chambre noire avec son père, lui même passionné de photos, avec qui il pratique le noir et blanc argentique. Il travaille de nombreux sujets jusqu'à l'âge de 24 ans. Après deux années à étudier l'Art de la peinture à l'Ecole des Beaux Arts d'Angers, il décide en 2003 d'acheter son premier APN (Sony Cybershot 8 megapixels). En 2005, il déménage pour raison professionnelle à Nantes, c'est là qu'il décide d'appronfondir sa technique afin d'obtenir les connaissances suffisantes pour produire la qualité et le résultat artistique qu'il recherche. Il progresse rapidement et grâce à la facilité d'apprentissage qu'apporte le numérique il prend des centaines de milliers d'images pour se perfectionner.
Pour compléter ses connaissances il lit de nombreux livres et participe à des forums pour recevoir conseils et critiques.

Approche personnelle de la photographie de paysage

Sa photographie tend à révéler l'infinité de phénomènes que la nature offre à ceux qui prennent le temps de la regarder. Comme tous les photographes célèbres Philippe a développé une démarche authentique et propre à sa passion. Le concept abstrait d'"Infinité Naturelle" définit idéalement sa démarche. “ Capturer et partager tous les phénomènes lumineux que la nature nous offre". Etape après étape, il a appris à regarder puis capturer ces cadeaux de la nature.Inspiré par le travail de grands photographes anglais et américains, son style photographique est naturellement impressionnant et dramatique, toujours arrosé de lumière captivante.
En 2007, il a souhaité faire partager ses découvertes aux amoureux de la nature et a finalement créé ce site web. Son désir reste de faire prendre conscience aux gens qu'il nous faut ré-apprendre à regarder la nature pour assister à ces miracles qu'elle nous offre jour après jour.
Sensible aux questions d'environnements Philippe essaye de montrer la nature sous sa forme la plus naturelle. Pour obtenir ce résultat, Philippe se doit de revenir de nombreuses fois sur le même lieu pour traduire le paysage avec les conditions de saison et atmosphériques, l'heure de la journée (aube et couchant) et de la marée qui révèleront le mieux le paysage. Cette marche est commune à tous les grands photographes.
Vous pourrez trouver des témoignages de Philippe dans les making of qu'il partage avec ses fans.
Comme Philippe dit :"tout le monde peut obtenir ce résultat, il faut seulement investir le temps nécessaire".
En tant que professionnel, Philippe a maintenant tout le temps nécessaire. Il prépare chacune de ses sorties photos afin d'anticiper le moment et le lieu où les lumières seront magnifiées. Quand tout est réuni, il peut ressentir, capturer et partager cette infinité naturelle.

De l'Ingénierie à l'édition photographique

Après 12 années passées dans le domaine des technologies de l'internet comme ingénieur en électronique et télécoms, il passe une année en tant qu'infographiste à apprendre les techniques de l'édition et du traitement d'image. Durant son adolescence il se consacre au portrait. Beaucoup de portraitiste sont devenus de grands photographes célèbres, mais aussi l'inverse.
Et grâce à tout cet investissement ses images sont distribuées et il commence à être publiées.

Quelques références

Ci-dessous quelques références :

  • 2012 : Première image acceptée par le sélectif et célèbre groupe 1x.com avec la photo "Ciel de Feu", côte d'Armor, Bretagne, France.
  • 2012 : Publication dans divers magazines :
    • Brit'Mag Mai-Juin 2O12 : double page centrale, interview, conseils avec 3 photos de Bretagne et Normandie dans le magazine Brit'Mag.
    • Fotoflock by Epson Juin 2012 : mise à l'honneur de la série de photographies de Crozon sur la page d'accueil du site Fotoflock par Epson dédié à la photographie.
  • 2011 : HEXOA l'a choisit pour sa collection de toiles tendues pour des grands clients tels que Leroy Merlin et Castorama dans de nombreuses villes du sud de la France. Déjà plusieurs milliers de toiles vendues en Europe.
  • 2009-2011 : Nombreuses distinctions de forums avec des présentations en Première Page : Deviant Art (3 fois), VirusPhoto, ParlonsPhoto, Reflexphoto, CheckOffice (Site dédié aux photographes de paysages Normands)
  • 2009 : DeviantArt, le plus grand forum d'art au monde, choisit une photo de Philippe pour intégrer le poster des 100 plus grandes photographies parmi les 100 millions d'images que comporte le forum dans le cadre du 10 ème anniversaire de Deviant Art.

Equipement et technique

Philippe utilise des techniques classiques et du matériel parmi les plus performants du moment. Il essaye pour chaque capture de minimiser le travail en labo sur ordinateur en travaillant la lumière lors de la prise de vue. Il utilise des filtres et choisit des conditions et des angles propices à une capture la plus naturelle possible. Dans de rares cas, il est amené à utiliser des assemblages de plusieurs expositions, ou des procédés HDR, quand aucune autre solution ne peut l'aider à figer l'instant. Philippe utilise du matériel HASSELBLAD avec ses objectifs à la qualité ultime pour assurer une qualité optimale de ses images avec 15 stops de dynamiques.

Matériel Photographique:

  • Tripod Manfrotto
  • Bag Manfrotto
  • HASSELBLAD H5D-50C
  • HASSELBLAD HC80
  • HF Remote Shutter
  • Filters LEE SW150 GND, ND, Pola, Big Stopper
  • Ecran EIZO Color Edge CS 270 27" IPS


Logiciel :

  • Adobe Photoshop Creative Cloud
  • Adobe Lightroom Creative Cloud

La Photographie de paysages

La photographie de paysages fait partie intégrante des grands mouvements de l'art de ces 100 dernières années. Cette specialité passionne toujours autant le grand public et les artistes en général. Certains artistes en ont fait leur spécialité comme Ansel Adams ou bien encore Toshiji Fukuda, Frans Lanting, George Masa et bien d'autres peu connu du grand public. Il faut bien le dire la métier de photographe de paysage n'offre que peu de déboucher et ce n'est pas la branche la plus lucrative de l'art.

La photographie de paysage nécessite à la différence de tout art créatif (excepté le cinéma) de se rendre disponible en tout lieu ou la nature offre un spectacle suffisamment remarquable pour être capturé et vendu. Car il faut bien le dire ici nous développerons ce qu'est la photographie de paysage professionelle. Celle qui tend à produire un chiffre d'affaire permettant au photographe professionel d'en vivre. Ils sont très rares en france ceux qui de part leur talent et leur démarche arrive à équilibrer recette et charge. Le matériel est très cher et le temps passé sur le terrain est exponentiel plus on tend vers des images exceptionnelles. Bien souvent d'ailleurs il est plus simple de produire des photos bas de gammes et les vendre sur de nombreux suppports (amazon, my art...) en grand volume en ciblant des sujets forts et basiques. Ces photographes ciblent le volume et la rentabilité. Je préfère dire à mon sens que la photographie de paysage artistique vise la rareté. Ce type de photographe s'échine donc à trouver des lieux uniques et à revenir le plus souvent possible pour capter un jour peu être une image exceptionnelle qui marquera tous les esprits. Cette image devient alors symbole d'une démarche à la fois artistique mais aussi d'authenticité lui conférant de fait une valeur marchande. La photographie de paysage peut se vednre mais oui! Il faut juste que l'image en question rescelle quelque chosed d'unique. Comme le dit Karl Lagerfeld "une photo réussie est une photo dont on se souvient pour toujours en une seconde". C'est le leitmotiv d'un bon photographe de paysage. Déclencher n'est pas suffisant il faut aussi créer une image marquante qui restera dans les esprits pour toujours. C'est là l'essence de la photographie et celle de la phtographie de paysage plus précisément.

photo paysage; photographe de paysage;photographe connu; photographe celebre; ansel adams

La photograpphie de paysage: un marché mondial et local

Si une profession c'est développé autour de la photographie de paysage c'est bien sur qu'un marché lui aussi est apparu. L'avénement du tourisme mondial à la fin des années 1850 et encore plus à l'époque moderne avec l'aviation, a permis à de nombreux touristes de voyager. Le monde est devenu accessibel et les touristes face aux beautés de la nature ont désiré revenir avec des souvenirs de leur voyage. Bien souvent la carte postale, très décriées suffit à contenter plus d'un toursite. Mais parfois l'envie de pouvoir revenir des moments passés à travers une gravure ou une photo de paysage a amener bon nombre de photographe a tenter l'aventure à travers le monde pour immortaliser pour ces touristes des lieux ou des paysages naturels.

Ainsi à travers le monde des millions de photographes soit traite les sujets locaux qu'ils connaissent bien ou alors partent à l'aventure et découvre des contrées sauvages. L'expérience montre qu'un photographe de paysage pour percer doit se concentrer sur les lieux le plus proche de lui afin de maximiser la qualité des images qu'il produira. Il est rare de voir des photographes produire de meilleures images que les photographes locaux qui connaissent bien les lieux, les lumières et le comportement toujours imprévisible de la nature. Personnellement je me concentre sur l'ouest de la france et je ne cherche pas à élargir mon terrain de jeu. Mes 10 dernières années mon confirmer cet adage de MArc Adamus. Il explique dans son opus "Landscape Photography" que si l'on concentre son travail sur une zone géographique réduite on augmente ses chances de capter des images réellement exceptionnelles. C'est pourquoi je ne voyage pas et je reste concentré sur la vendée, la bretagne et la normandie ou je peux me rendre souvent et ou je connais parfaitement chaque recoin de littoral. Un aspect plus contemporain est lié aussi au développemetn des valeurs écologiques. Des voyages au 4 coins de la terre ne sont pas compatibles avec le discours bien souvent protecteur des photographes envers Dame Nature.

photo paysage; photographe paysage; photographie paysage

Y-a-t-il des règles en Photographie de Paysages ?

Jusqu'ici nous parlons de photographie de paysages, mais comment définir cette profession. Tout d'abord il est important de distinguer les professionels et les amateurs. En effet, la photo de paysage est bien souvent considérée comme un sport plus qu'un art par les amateurs. Galvanisés par le challenge de placer en tête des réseaux sociaux ou des sites de promotions virtuels de photographes des images dites exceptionneles par le nombre de j'aime, ils se lancent dans des voyages, des courses poursuites ou seul l'idée de briller prime sur l'art. Non je parle bien ici d'une profession qui tend à créer des produits. Des images, des tableaux, des imprimés, des illustrations pour l'industrie des produits de décoration ou la presse écrite. Alors, s'il existe un marché pour ces produits comme les définir. Y a t il des règles de production. Tout d'abord il faut rappeler que la photo de paysage représente un paysage. Ce paysage peut être naturel mais aussi peut tout à fait être l'oeuvre de l'homme. Un paysage urbain n'est il pas un paysage. C'est pourquoi la photo de paysage ne comporte finalement que peu de règles. Les règles n'existe que dans l'esprit de l'artiste qui défnit ainsi avec beaucoup de liberté les limites de son art. A titre personnel je préfère des paysages ou l'homme n'y a pas sa place (aucun personnage). Je m'offre parfois quelques libertés et j'intègre des éléments issu de l'architecture humaine et des objets (batteaux, barques). Si l'objet porte un romantisme en lui et qu'il existe réellement dans le paysage comme un objet de support au message pourquoi pas. Il en reste que pour vendre parfois certains photographes de paysages s'adaptent à la demande et cela peut amener à certaines dérives dans la profession. Mais globalement la recherche de la nature est une tendance lourde et de plus en plus le client souhaite voir des paysages immaculés qui laisse penser que notre belle planète peu encore être sauvée.

crozon;photograpie pasyage;regle photo paysage;photos paysage;photographie de paysages

Ou peut on pratiquer la photographie de paysages ?

Comme nous venons de le voir peu de règles s'imposent au professionnel du paysage. La photographie de paysages peut se pratiquer partout ou celui-ci se déplace.Il faut aussi bien comprendre que le talent du photographe réside dans sa capacité à optimiser les couts face au gain de son activité. Il lui faudra chercher la beauté partout ou il est. Peut on parler de professionnalisme quand de petit collectif dépense en une semaine 20000 euros pour se rendre à l'autre bout du monde et qui ne vendront jamais une photo ? Non ce n'est pas une profession dans ce cas. Par contre rentabiliser une activité en choisissant ses sujets, en visant une clientèle locale et en vendant plusieurs milliers de tirages et de parution dans des magasines spécialisés et en répondant à des appels d'offres publics locaux (conseil généraux, office de tourisme) la on peut parler de démarche professionnelle. Quels sont alors les sujet sà la portée du photographe pro. Le littoral de part sa diversité en France offre un sujet très accessible. La ville, la campagne aussi sont des sujets qui peuvent être exploitée. LEs grands cours d'eau et la montagne très répandue en france. La France est un pays qui permet vraiment de développer une activité photographie intense et cela au 4 coins de l'hexagone. Nul besoin de voyager et d'engager de forte dépense pour aller chercher loin ce qu'on peut trouver tout près. Ce qu'il y a de beau avec le paysage c'est que malgré que de nombreux sujets aient été traités par d'autres photographes il est toujours possible de réinventer un lieu et de lui donner une toute nouvelle dynamique artistique.

photo montagne; photo serre poncon; photographe pro; photographe professionnel

Pourquoi est ce difficle de créer une oeuvre photographique en paysage ?

C'est vrai qu'on peut se poser la question de savoir si c'est vraiment difficile. Un petit coup de photoshop et on a une photo exceptionnelle... oui mais ca c'est vrai sur des sujets que l'on peut controler. Avec le paysage on ne controle ni la lumière, ni le temps, ni le soleil, ni le sujet lui même qui varie au cours de saisons. Alors meme si toutes les conditions sont réunies par hasard il reste que pour qu'une photographie de paysage parle à son client il faut ce petit supplément d'âme que seul un photographe de paysage va pouvior capter. La scène est fasse à nous et pourtant, un amateur n'y verra pas la subtilité, le changement de lumière, le passage d'un nuage ou encore le cadrage adapté qui va révéler la face cacher d'un lieu. Même un lieu visité par des millions de touristes peut être réinventer par un cadrage, un moment de lumière particulier. Toute la difficulté réside dans la conjonction de tous ces éléments. Cela demande du temps, de la dévotaion, de l'abnégation souvent. Le résultat n'appartient qu'à ceux qui vont au bout de la démarche photographique en paysage.

oeuvre photographique; photo de paysage;crozon;comment faire une photo

Le soleil : La source de lumière de la photographie de paysage

Le soleil cet élément si necessaire à la vie sur terre est aussi la seule source de lumière du photographe de paysage. Cela peut paraître évident mais beaucoup de photographe amateur ne mesure pas l'importance de la connaissance de cet astre et de ses éphémérides dans la photographie de paysages. Que serait un paysage sans le soleil.. sans lumière il n'est pas possible de faire de la photographie. Sans soleil rien n'est possible alors pourquoi est il fondateur dans la démarche artistique. Tout simplement car la lumière est une matière que l'on doit savoir capter et mesurer. La lumière peut être dure, faible, diffuse, précise. Elle percute ou affleure le sujet, elle l'embelit et le durcit voir le rend difficile à regarder. La lumière au cours de la journée évolue. 1h avant que le soleil se lève les premières lueurs de l'aube permette déjà au photographe de tenter des clichés. La lumière est alors douce et souvent des phénomènes lumineux intéressants viennent peindre le ciel et le sol de couleur pastel et douces. Puis vient l'aurore ou le soleil apparaît. Selon la météo et les nuages cette lumière peut se révéler puissante percante ou bien encore volée et même inexistante parfois. Pendant une demie heure on appelle cette lumière l'heure bleue. De part la température froide (bleue) de la lumière les photos auront tendance à se voiler de bleu et de couleur froide. Une fois cette période de temps écoulée, et le temps joue toujours contre le photographe de paysages, le soleil va monter dans le ciel et sa puissance va augmenter, la température de la lumière va rejoindre progressivement les 5 000 kelvins températire d'une journée d'été. Il faut bien se rendre à l'évidence cette lumière dure, puissante ne permet aucune photographie artistique de qualité. Seule une journée pluvieuse ou couverte permet de continuer à créer des clichés plutot noir et blanc ou bien bleu pétrole avec des nuages denses qui peuvent se révéler être des sujets à part entière. En fin de journée et selon la période de l'année le soleil va se rapprocher de l'horizon et sa température va se réchauffer progressivement pour d'abord tendre à des couleurs orangées puis rouges. Le soir les nuages sont plus rares, la temperature de l'air étant plus élevées que la matin et l'humidité s'étant dissipée au cours de la journée. Les temps de pauses s'allognent alors avec la diminution de la puissance lumineuse du soleil. On doit alors jouer avec ce temps de pose et la sensibilité (ISO) pour adapter la vitesse d'obturation. On entre dans l'heure dorée avant le coucher du soleil. C'est l'heure du photographe de paysage par excellence. C'est durant ce laps de temps qu'il va pouvoir produire les images les plus appréciées du grand public. Tout se dore d'un jaune paille ou d'une rougeur orangée et quasiment tous les sujets deviennent superbes. Le ciel parfois offre un toit rouge de feu quand le soleil par bonheur passe sous les nuages. Ce phénomène bien connu des professionels est facile à prévoir avec des outils d'imagerie satellite qui permettent d'anticiper ce genre de phénomène. Les saisons, les marées, la météo, tous ces éléments doivent être maîtrisés par le photographe de paysage sans quoi ses tentatives resteront vaines.

photo;photographie;photographique;photos;photographes

Photo Noir et blanc ou Photo couleur en photographies de paysages

La couleur est apparue en photographie bien après le noir et bland, c'est pourquoi bien sur la photo de paysages à commencée par être en noir et blanc. Ce style reste certainement le plus couru dans les galeries d'art mais plus du tout dans la vente de d'image de paysage. En effet le noir et blanc est plus clivant et réservé au fine art (l'art fin) du paysage et véhicule une idée élitiste de l'art moins apprécié des clients. Ainsi le photographe de paysage ces dernières années s'est tourné de plus en plus vers des images grand public plus facile à vendre en masse et donc la couleur s'est imposée. Il n'en reste pas moins que parfois le sujet se prêt plus facilement à la photographie noir et blanc. Ce qui caractérise la photo noir et blanc c'est avant tout un principe de contraste et de lumière. Une photo noir et blanc à l'heure du numérique est un photo couleur applatie sur son axe de la chromie en ne gardant que la luminance (indice de luminosité). On comprend donc que l'art du noir et blanc se travaille au niveau des textures, des contrastes, des lignes et des fuyantes. Beaucoup plus rigoureux que la photographie couleur, il faut chercher dans les détails et le jste équilibre pour un noir et blanc qui claque est bien souvent un jeu à s'arracher les cheveux. En effet le photographe de paysage doit penser sa photo à la prise de vue en noir et blanc hors ses yeux eux voient en couleur. Il doit prévoir le résultat et imaginer en noir et blanc la scène. Parfois le noir et blanc vient sauver une photographie couleur ratée, en général des couleurs qui ont viré pour des raisons de mauvaises lumières ou de mauvaises manipulations du photographe bien heureusement elle trouvera peut être une seconde vie en noir et blanc. Certains sujets comme les montagnes, les déserts de sables, les veilles épaves ou encore les rochers sur l'eau blanche (pose longue) forment des sujets graphiques au contraste élevé très adapté à la photo noir et blanc. Pour ceux qui ont pris comme crédo le noir et blanc, le volume de vente est faible du certainement à un désengouement du grand public pour l'art qu'ils trouvent élitiste et peu accessible. La couleur elle s'est développé dans le paysage grâce à l'avénément de technologie photographique avancée permettant un respect de la chromie par les photographes et un réalisme saisissant des couleurs. Pensez bien que la couelur c'est 3 fois plus d'informations à gérer pour le photographe de paysages que le noir et blanc. Impossible de tricher en couleur, si les couleur ont virées, il sera quasiment impossible de revenir à la réalité. Plus exigente, plus riche et laissant beaucoup plus de créativité à son auteur, la couleur devient  omniprésnte dans le commerce de la vente de photographie. Il n'en reste pas moins qu'un photographe de paysage doit respecter un ratio entre noiret blanc et couleur. 10% noir et blanc et 90 % couleur. Rappelons que qui peut le plus peu le moins certains éditent toutes leurs photos en noir et blanc et couleur, laissant ainsi le client choisir entre les deux versions. A coup sur le noir et blanc attirera les férus d'art et de galerie tandis que le grand public dans sa majorité souhaitera plutôt une version couleur moins opressante et plus proche de la réalité.

photo noir et blanc;photographie noir et blanc;noir et blanc;fine art photographie;

La composition d'une photographie : tout un art

La composition d'une photographie est un savoir faire essentiel pour le photographe de paysage. En effet depuis tout petit nous avons appris un certain nombre de réflexes de lecture visuel des photos. Cela bien sur en raison de l'apprentissage de la lecture de gauche à droite et de bas en haut. Mais pas seulement il ne s'agit d'appliquer betemet des règles pour qu'une photographie de paysages deviennent un best seller. Quand on regarde bien la photo "phantom" de Peter Lik qui s'est venude 6,5 millions de dollars on réalise que celle ci ne respecte aucun principe que nous alons aborder. Elle respecte par contre un principe d'authenticité et de pureté des lignes, un savant mélange que seul l'oeil instinctif du photographe de paysage pourra voir et capter en quelques dizièmes de secondes. Les grand principes sont : la répartition des zones, les surfaces, les textures, les oppositions de couleurs, et les proportions. La règle des tiers très connu me dérange car en principe cette règle est un peu lourdre en photographie de paysage. Elle se transforme souvent en règle du 1/5 de ciel et 4/5 de sol comprenant plusieurs plan, avant plan, plan et second plan dans la scène principal puis un ciel plus ou moins présent représenatnt de 1/3 à 1/5 de la photo. Selon l'intérêt de la partie haute ou basse on change bien sur la répartition. Rien n'est figé et c'est bien au photographe face au paysage de décidé ce qu'il en fera. Loin de lui l'idée de pouvoir recadrer après coup.. on perdrait trop de pixel et le déplacement et le résultat serait gaché. On doit cadrer juste et sur le moment. D'autre principe comme l'opposition des couleurs permet de juxtaposer des couleurs qui se marient bien. Orange et bleu, rouge et noir...  Toutes ces couleurs parlent au client et forment une homogéniéité. Les répétitions de motifs dans une soche d'arbre, les oppositions grand et petit peuvent permettre sur un paysage fade et plat d'apporter du texte, du contenu. L'oeil aime ce genre de contenu le photographe de paysage devra l'inclure à ses photos. Des règles anciennes de la peinture à la renaissance sans aussi des bons principes pourtant décrié dans les livres photo. Le triangle de la sainte trinité ou le sujet principal est placé au centre en haut et ou trone à ses côtés les deux sujets subalternes. Ce principe fonctionne terriblement bien et de très photographes ont eu un succès impensable avec des photos centrées. J'avoue que de plus en plus j'apprécie ce côté brute et simple qui ne peut pas laisser place à une divagation de l'oeil de l'observateur. En effet le regard est guidé de bas en haut et va centrer sur l'élément central indéniablement. La richesse du sujet central et bien sur la qualité des textures et des couleurs doivent impérativement compléter ce type de composition. Les diagnoles qui peuvent être matérialisées par un rocher, un cours d'eau, un nuage fonctionnent aussi à merveille. Il est important pour le photographe de paysage de pouvoir se détacher de toutes ces règles et capturer l'instant le plus naturellement possible et en laissant sa créativité le guider.

composition photo;composition photographie;comment composer une photo;composer photo

philippe albanel

Pour le contacter

News

La photographie panoramique


La photographie panoramique par Arnaud Frich grand photographe de photographie panoramique

Partenaire Choix du Net


Annuaire généraliste de sites francophones

Partenaire Jusseo


annuaire gratuit jusseo.com

Derniers travaux

Toutes dernières images de Nature


photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;

photo paysage;photo bretagne;photo vendee; photo normandie;







Site web, photographies et textes, tous droits réservés à Philippe Albanel, Copyright 2008-2016.
Philippe Albanel est une marque déposée.
Localisé en Bretagne, France, SIRET: 51317849100025
Accueil | Galerie | Auteur | Publication | Service | Livre d'or | Contact | Solution de crédit photo